7-8 avril 2018, Lyon

Thématique 2018

Force est de constater le retour en force des années 90! Porté dans un premier temps par des égéries de la musique populaire tel Justin Bieber, inspiré par la culture grunge de Nirvana, puis par des rappeurs tels MHD inspirés du Ministère A.M.E.R. ou encore des groupes underground comme Salut C’est Cool inspiré par les premières musiques électro des années 90. De la musique découle un « lifestyle » qui a vu le revival de marques sports tel que Fila, Champion, Ellesse, Kway, etc. Ainsi, les marques de luxe telles que Gucci, Burberry ont suivit la tendance. Cette tendance 90 s’explique par l’envie des marques d’accompagner le consommateur vers un renouveau de son vestiaire et ainsi de sortir des années Slim, pour entrer dans les années oversize: retour du style Beverly Hills, Friends, Brandon et Brenda … Le gout kitch, présent dans l’art contemporain avec Jeff Koons, envahit les écrans, les smartphones, les sacs Louis Vuitton, les shows TV… Le Nerdz, le geek des années 90 est devenu ultra tendance via l’évolution digitale de la société. L’ingénieur informatique ringard de 1995 s’est mué en développeur HTML de start’up 2017.

Ce qui ‘était « naze » est devenu « trendy » : le bombers, t-shirt blanc, les chaussettes de tennis blanches, le sweat-shirt avec énorme logo, le fluo, la banane, la casquette, le Kway, le jean neige, les bretelles, etc.

Quel autre lieu mieux que la Sucrière, sous les toits du Sucre, le temple lyonnais des musiques électroniques, des arts visuels et numériques peut inscrire le Marché de la Mode Vintage dans cette mouvance ?

À l’image des marques, créateurs qui scannent les tendances de mode, celles de la rue, la thématique 2018 renforce l’identité mode de l’événement : Place au STREETWEAR !

Les visuels de l’édition 2018 reprennent donc les codes des années 90 :

– les imprimés : écossais, aspect déchiré, motif bandana, animaux, fleurs.

– les éléments graphiques du street art : typos mains, lignes, dessins à la craie, tags.

– les éléments colorimétriques vif : rouge, bleu, jaune

– la gestion des looks « oversize » avec des personnages posés comme dans une pub des années 90