fbpx

Le Vintage vu par Zoé Macaron

 

[ZOEMACARON], Blogueuse mode.

 

Zoé Bassetto, lyonnaise de 29 ans, rédactrice du blog féminin mode et lifestyle Zoé Macaron depuis 2007. Ma passion pour la mode remonte à ma plus tendre enfance et je la dois à ma maman. À l’âge où l’on commence à écrire son prénom, je m’amusais à dessiner des robes, et quand on me demandait ce que je voulais faire lorsque je grandirai, je répondais toute fière « Christian Lacroix ».

Mon amour pour la mode a grandi en même temps que moi, et j’ai finalement décidé en 2007 de créer mon blog pour partager sur la toile mes tenues et mes coups de coeur. Jamais je n’aurais imaginé qu’il allait changer ma vie et qu’il me permettrait de vivre de ma passion quelques années plus tard, c’est un rêve d’enfant que j’ai réalisé.

 

 

QUELLE EST VOTRE DEFINITION DU VINTAGE, APPLIQUEE A LA MODE ET A LA SOCIETE ?

 

 

Je crois qu’il est assez difficile aujourd’hui de définir clairement le vintage car chacun s’en fait sa propre définition. Cet anglicisme, à la base employé en oeonologie pour définir un millésime, est aujourd’hui très couramment employé pour désigner une pièce ou un objet rétro. Pour certains le vintage appliquée à la mode se dit d’une pièce d’un ancien créateur prestigieux, reflet d’une authenticité de part la marque ou les techniques de couture ou tissus employés. Pour moi une pièce vintage n’est pas forcément griffée mais elle s’inscrit dans un style et une époque bien définie. J’associe le vintage à l’esthétisme, la rareté, la qualité et à une certaine forme de nostalgie liée à l’enfance et aux souvenirs. En matière de mode je trouve redonner vie à une pièce ayant déjà un passé, une histoire, est extraordinaire. Dans notre société actuelle, les choses ne sont plus vraiment faites pour durer dans le temps. Je crois qu’acquérir des pièces liées au passé, à nos souvenirs peut avoir un côté réconfortant et rassurant. Le vintage est une sorte de valeur refuge symbolisant la stabilité et la durée se démarquant du modèle du « tout jetable » et de la surconsommation.

 

QUEL EST VOTRE OBJET CULTE ET VOTRE SOUVENIR VINTAGE LE PLUS PERSONNEL ?

 

Entre le mythique jean 501 que portaient mes parents, les téléphones à cadran, les Polaroïds ou les vinyles, beaucoup d’objets cultes ont marqué mon enfance, il est difficile de n’en choisir qu’un. Côté mode, l’une des pièces cultes et iconiques reste pour moi le sac Chanel 2.55 créé par Coco Chanel en 1955. Je trouve qu’il symbolise l’élégance et le chic à la française. J’ai acquis un autre modèle de la marque datant des années fin 80 début 90, je ne le quitte plus depuis. Maintenant je me prends à rêver d’un 2.55 vintage et je suis sûre qu’il y en a un qui m’attend quelque part.

 

[ZOEMACARON] Si vous étiez…

 

Un personnage vintage …

Une héroïne hitchockienne car je suis une grande fan de cinéma et d’Alfred Hitchcock. Les actrices des années 50 à 70 comme Kim Novak, Grace Kelly, Marylin Monroe, Brigitte Bardot, Audrey Hepburn, ou Ingrid Bergman incarnent pour moi l’élégance et le glamour dans toute sa splendeur. Elles sont une véritable source d’inspiration et représentent l’époque à laquelle j’aurais aimé vivre. L’année dernière à l’occasion des 150 ans de la marque Bourjois j’ai eu l’honneur de représenter l’année de la création de la marque (1863) et j’ai trouvé ça vraiment amusant de me voir telle que j’aurais pu l’être si j’étais née à une autre époque.

 

Un film vintage  …

« Vertigo » (Sueurs Froides) d’Alfred Hitchcock, forcément ! Le duo Kim Novak/James Stewart est complètement fou. Tout est parfait dans ce film de l’intrigue parfaitement ficelée à l’esthétisme et la musique.

 

Une musique ou un décor vintage …

Initials BB – Serge Gainsbourg

 

 

Vous voulez savoir qui se cache derrière cette belle marinière et ce joli sourire ? Rendez-vous sur www.zoemacaron.fr